Recherches légales

Nous tenons à préciser que toutes les recherches réalisées par Thierry Jamin et le groupe Inkari font systématiquement l’objet d’un projet dirigé par un archéologue péruvien et présenté aux autorités compétentes : Ministère de la Culture, Ministère de l’Environnement, etc.

Les recherches de Thierry Jamin respectent la « Loi Générale du Patrimoine Culturel de la Nation », Loi N˚ 28296, du 21 juillet 2004.

Par ailleurs, les campagnes de recherche du groupe Inkari, sur les traces de Païtiti, se réalisent avec l’approbation des autorités péruviennes, conformément au Règlement d’Intervention Archéologiques, approuvé par le Décret Suprême N° 003 – 2014 – MC.

Chaque campagne de recherche fait l’objet d’un projet soumis au Ministère de la Culture, lequel, après examen, l’avalise au travers d’une Résolution Vice-Ministérielle.

Au terme de chaque campagne, Thierry Jamin remet aux autorités du Pérou un « Rapport Final », accompagné de la totalité du matériel archéologique rencontré. Ce rapport fait ensuite l’objet d’une étude attentive, puis, finalement, d’une Résolution approuvant le document.

Les sites archéologiques rencontrés par l’équipe de Thierry sont officiellement enregistrés au Ministère de la Culture et les matériels archéologiques sont codifiés selon la nomenclature en vigueur.

Nous aimerions qu’il en soit ainsi pour toutes les recherches organisées au Pérou sur les traces de la ville perdue des Incas. Ce n’est, hélas, pas le cas...